CORSICA.DOC

VOUS 

SOUHAITE

UNE TRES BELLE ANNEE 2015

 

PACI, SALUTA E CINEMA!

 

ET...

LE BONHEUR POUR TOUS!

 

RENDEZ VOUS EN 2015

POUR LE 9ème CORSICA.DOC

DU 13 au 17 OCTOBRE

A L'ESPACE DIAMANT

D'AJACCIO

CLAP FINAL DU 8ème CORSICA.DOC (29-31 octobre 2014)

LE GRAND PRIX CORSICA.DOC/VIA STELLA 2014: "Après nous ne restera que la terre brûlée" de Delphine Fedoroff

Affiche du 8ème CORSICA.DOC
Affiche du 8ème CORSICA.DOC

Clap final du festival. En une vingtaine de films récents ou inédits, la 8ème édition de CORSICA.DOC a livré une esquisse du monde contemporain vu par les jeunes cinéastes d’aujourd’hui.

Julie Bertuccelli a ouvert le festival avec La Cour de Babel, une salutaire leçon pédagogique et humaniste. Cinq autres films remarquables nous ont emportés ailleurs : Les trois sœurs du Yunnan ducinéaste chinois Wang Bing, Sacro G.R.A. de Gianfranco Rosi (Grand prix du festival de Venise 2014), Les gens du Monde de Yves Jeuland (sélection officielle au festival de Cannes), Conversations animées avec Noam Chomsky de Michel Gondry, excitante expérience de cinéma scientifique et philosophique.

La compétition « nouveaux talents» comprenait une programmation exceptionnelle de 16 films inédits. Parmi ces films, le jury CORSICA.DOC/VIA STELLA a décerné le grand prix au documentaire Après nous ne restera que la terre brûlée de la cinéaste belge Delphine Fedoroff. Une mention a été attribuée au film de Lisa Reboulleau, Renée R., lettres retrouvées. Le jury "jeune public" a décerné le prix du court métrage au film de Jean-Emmanuel Pagni, Banga Palace. Une mention a été attribuée au film de Alexander Liebert, Scars of Cambodia.

Le festival, cantonné sur trois jours et sur une seule salle faute d’un budget suffisant, a néanmoins atteint une fréquentation nettement supérieure aux années précédentes. La présence de nombreux professionnels venus du continent et de Belgique, celle d’un jury de haute volée… témoignent également de la reconnaissance du festival hors de l’île. Ce furent trois jours d’images et de rencontres fructueuses entre gens de l’image. Trois jours de « cinéma du réel » pour mieux comprendre et rêver le monde.

 

"Après nous ne restera que la terre brûlée" de Delphine Fedoroff
"Après nous ne restera que la terre brûlée" de Delphine Fedoroff

Vendredi 31 octobre, au cours de la soirée du clôture du 8ème festival international du film documentaire d'Ajaccio, les deux jurys de cette édition ont annoncé les prix de la compétition "Nouveaux talents" 2014.

Le jury CORSICA.DOC/VIA STELLA a décerné le grand prix au film Après nous ne restera que la terre brûlée de la cinéaste belge Delphine Fedoroff. Le prix est doté par la Ville d'Ajaccio (1000€), il sera diffusé sur la chaîne corse Via Stella et projeté à Paris début 2015 au MK2 Quai de Loire). Une mention a été attribuée au film de Lisa Reboulleau, Renée R., lettres retrouvées.

Le jury, présidé par la philosophe Marie-José Mondzain, était composé de Dominique Widemann (critique cinéma au journal L'Humanité), Michèle Don Ignazi (journaliste à France 3 Corse), Arnaud Hée (critique cinéma à Critikat, enseignant à la Femis, sélectionneur au Cinéma du Réel), Nicolas Giuliani (responsable de la collection documentaire des Editions DVD Potemkine).

 

Banga Palace de Jean-Emmanuel Pagni
Banga Palace de Jean-Emmanuel Pagni

Le jury "jeune public" a décerné le prix du court métrage au film de Jean-Emmanuel Pagni, Banga Palace. Le prix est doté par Axa et Karma Koma (1000€), il sera projeté à Paris début 2015 au MK2 Quai de Loire). Une mention a été attribuée au film de Alexander Liebert, Scars of Cambodia.

Le jury "jeune public" était composé de trois étudiants de l'Université de Corte. Mina Kourchim, Jean-François Franceschini, Jean-Philippe Ruiz Lopez.

La compétition « nouveaux talents » réunissait 16 films inédits de cinéastes ayant sillonné le monde, remonté le temps ou scruté leur propre histoire. Des premiers films pour la plupart, qu'une dizaine de cinéastes ont accompagné pour rencontrer leur public.

Voir le programme complet en page "édition 2014"

COMPETITION "NOUVEAUX TALENTS" CORSICA.DOC 2014

COMPÉTITION "NOUVEAUX TALENTS" 2014

 

Les 16 films sélectionnés pour la compétition "Nouveaux talents" du festival 2014 étaient les suivants:

 

 

 

 

 

La sélection 2014:

 

- Patria Obscura de Stéphane Ragot

- Traversées de Antoine Danis

- Territoire de la liberté de Alexander Kuznetsov

- L'usine de Clémence Davigo

- L'uomo sulla luna de Giuliano Ricci

- Après nous ne restera que la terre brûlée de Delphine Fedoroff

- Zeki de Karine Birgé

- Scars of Cambodia de Alexandre Liebert

- Que reste-t-il ?de Felipe Sandoval

- Renée R., lettres retrouvées de Lisa Reboulleau

- Une ferme entre chien et loup de Chantal Anciaux

- Le deuxième i d'Emilie de Sabine Kuentz

- Mutso l'arrière pays de Corinne Sullivan

- Tokyo Blue de Sylvain Garassus

- Banga Palace de Jean-Emmanuel Pagni

- Kings of the wind & Electric queens de Gaspard Kuentz & Cédric Dupire

 


Voir le programme complet de la compétition en page édition 2014

 

Voir le règlement de la compétition en page édition 2014 

 

BANDE ANNONCE EDITION 2014

ACTUALITES

DOC & DOC LUNDI 9 FEVRIER HOMMAGE A ANDREE DAVANTURE AVEC  MEHRAN TAMADON A L'ESPACE DIAMANT D'AJACCIO

 

Andrée Davanture est décédée en juillet dernier. Elle fut la monteuse et productrice de nombre de films, accompagnatrice généreuse de cinéastes venus d’Afrique, du Portugal, d’Algérie… C’est avec le film d’un cinéaste iranien, film qu’elle a monté en 2010, que nous souhaitons lui rendre hommage. En présence de sa fille Claire Davanture, de sa sœur Noelle Vincensini et du cinéaste Mehran Tamadon.

18h00: BASSIDJI de Mehran Tamadon (94’, 2010)

 


« Pendant près de trois ans, j’ai choisi de pénétrer au cœur du monde des défenseurs les plus extrêmes de la République islamique d'Iran (les bassidjis), pour mieux comprendre les paradigmes qui les animent. Iranien habitant en France, athée et enfant de militants communistes sous le Shah, j’ai tout pour heurter les convictions de ceux qui respectent les dogmes du régime. Un dialogue se noue pourtant. Mais jusqu’où nos convictions respectives sont-elles prêtes à s’assouplir pour comprendre qui est l’autre ? » (Mehran Tamadon)

 

En présence du cinéaste Mehran Tamadon et de Claire Davanture (sous réserve).

 

20H30:   iRANIEN de Mehran Tamadon  (105', 2014) )

Le réalisateur réussit à convaincre quatre mollahs, partisans de la République Islamique d’Iran, de venir habiter avec lui pendant deux jours. Dans ce huis clos, les débats se mêlent à la vie quotidienne pour faire émerger cette question : comment vivre ensemble lorsque l’appréhension du monde des uns et des autres est si opposée ? La liberté, la religion, la place de la femme sont autant de sujets de discorde, mais toujours dans une ambiance étrangement détendue…

 

2014 : Festival international du film de Berlin

2014 : Cinéma du réel - Paris (France) - Grand Prix

2014 : Visions du réel - Nyon (Suisse) - Prix Buyens-Chagoll

 

Projection suivie d'un débat en présence du réalisateur

 

Tarif plein: 6€. Tarif réduit: 5€. Tarif Ajaccio culture et membres Corsica.Doc: 4€.


 

REPRISE DES 2 PRIX CORSICA.DOC 2014 AU MK2 Quai de Loire A PARIS  LE 30 MARS 2015 A 20h00

BANGA PALACE

de Jean-Emmanuel Pagni (France, 52’)

Prix « jeune public » du court métrage, Corsica.Doc 2014

Mayotte, 101 ème département français depuis 2011, traverse une profonde mutation, doublée d’une crise économique, humanitaire et identitaire, bien loin des préoccupations de la métropole … Le Banga témoigne de cette situation. Cet habitat typique autrefois réservé aux jeunes garçons, au moment du passage à l’âge adulte, est désormais le lieu d’errance où se cristalliseny les espoirs de nombre de jeunes mahorais, mais aussi de comoriens à la recherche d’un avenir. «Banga Palace » pénètre l’univers de cette jeunesse entre aspiration, résignation et détermination …

en présence du réalisateur

Après nous ne restera que la terre brûlée 

de Delphine Fedoroff

Prix Corsica.Doc 2014


En avril 1986, l'homme est confronté à l'une des plus grandes catastrophes écologiques : une explosion nucléaire d'une ampleur inégalée. Un village et ses habitants refusent l'intégration dans une zone d'exclusion. Ils persistent à vivre sur leurs terres, à travers leurs rites et leurs histoires. On parle de mort précoce chez les personnes déplacées, de continuité salvatrice chez les "résistants-revenants", les Samossiols. Après 25 ans, quel regard porte cette communauté sur son parcours ? Et qu'en pensent leurs petits enfants ? Quelles sont, actuellement, les raisons de rester ou de partir ? C'est au village de Dytiatky, frontalier de la "zone", avec ces "revenants" et leurs proches que je nous questionne.


en présence de la réalisatrice

La remise des prix par les deux jurys CORSICA.DOC 2014
La remise des prix par les deux jurys CORSICA.DOC 2014