GUESTS

PAULE HERADES

Paule Héradès débute comme journaliste, rejoint Pierre Lescure à la direction des Programmes de Radio Monte Carlo en 81, puis le suit pour la création de Canal+ en 84. Huit ans plus tard, elle lance avec Michel Thoulouze les chaines du câble puis satellite (Planete, Canal Jimmy, Cine-Cinemas, Cine-Classics ...). Elle reste 22 ans dans le groupe. Elle rejoint ensuite la Corse, devient producteur indépendant, participe à la création de la filière audiovisuelle, initie le congres des Producteurs Independants (APIMED 2005) à Ajaccio et rejoint en 2010 la direction de France3Corse/Via Stella.

RENE BOUTIN

Artiste, René Boutin est membre fondateur et directeur artistique du festival international du cinéma des peuples Ânûû-rû Âboro de Nouvelle Calédonie. Son implication dans les réflexions politiques, sociales et esthétiques du monde contemporain et dans la reconstruction post-coloniale de la Nouvelle-Calédonie, se manifeste à travers sa production plastique et son engagement culturel. Son œuvre polymorphe inclue installations et dispositifs autonomes sous forme de vidéos, photographies, peintures, dessins, sculptures, et textes. Ses questionnements portent sur notre capacité de résistance et d’action face aux modes de contrôle et de régulation du système libéral, à l’aliénation et à l’asservissement des images.

 

JULIEN DE CASABIANCA

Julien de Casabianca est auteur, réalisateur, membre de l'ARP (présidée par Michel Hazanavicus). D'abord journaliste d'investigation pour L'Express puis le Sunday Times, il a publié quatre documents chez Plon et Flammarion avant d’intégrer La Marche du siècle de Jean-Marie Cavada. Il a ensuite rejoint la Rédaction nationale de France 2, où il a notamment lancé l'Affaire Elf-Helmut Kohl en France et Allemagne, puis est passé à France 3 en y suivant Hervé Brusini, Directeur de l'Information. Il y a participé à la création du magazine Pièces à Conviction, présenté par Elise Lucet.Il a réalisé des documentaires pour Arte (Coluche, la farce tranquille, 52’), France 3 (Un certain monsieur Alfred, 90’), avant de créer à Bastia sa société de production, Become.Il a réalisé une trentaine de vidéoclips et vidéodanses, vidéo-art. En 2010, Gao Xingjian, prix Nobel de littérature, lui a écrit, pour la première fois pour le cinéma, un court métrage, La Nuit après la pluie ( soutenu par la Collectivité Territoriale de Corse). En 2011, il réalise Passing By, long métrage sans scénario ni comédien ni mise en scène, uniquement filmé en passant parmi les passants dans 44 villes de 22 pays d’Europe (distribution Cargo Films, Jean-Jacques Beineix). En 2012 il réalise Il est arrivé quelque chose, au lendemain d’un assassinat survenu dans son entourage immédiat.

CLARISSE HAHN

Documentariste et artiste, née en 1973 à Pari. Son travail est principalement axé autour d’une recherche documentaire, qui se développe au travers de films, de photographies et d’installations vidéo. Clarisse Hahn entretient une relation de grande proximité avec les personnes qu’elle filme, et les accompagne pendant une période relativement longue. Chacun de ses films est l’occasion de poursuivre sa recherche sur les communautés, les codes comportementaux et le rôle social du corps. Dans chacune de ses oeuvres, le corps est mis en question, interrogé comme lieu de médiation et frontière : contraint de diverses manières, mis en valeur, manipulé, caché, modifié par une gestuelle professionnelle ou raidi par des attitudes dictées par un rôle social.

 

ANNE-MARIE LUCCIONI

Née à Alger, Anne-Marie Luccioni est diplômée en Biologie et Biochimie de l’Université de Montpellier. Elle a créé au début des années 80, un réseau de cinéma itinérant, Cinétine, réunissant une quarantaine de communes du sud de la France, et produit un programme mensuel, de documentaires et de court-métrages, pour ce réseau.Elle a ensuite fondé une société de production et travaillé comme productrice indépendante durant 15 ans, produisant des documentaires anthropologiques et de société. Depuis les années 2000, elle dirige le programme de formation européen EURODOC (Programmes Media & Media Mundus).Depuis 2011, elle co-dirige le programme DOCmed (dans le cadre du Programme Euromed Audiovisuel).Elle a été membre de diveres associations professionnelles en France et en Europe.Elle développe actuellement un projet de long-métrage, en tant que productrice associée aux Films d’Ici, “Le Gang des Antillais », de Jean-Claude Barny.

FELICIE ROBLIN

Productrice
Membre de la PROCIREP de 2005 à 2008

MARIE GEHIN

Marie Géhin a d’abord étudié l’art contemporain aux Beaux Art de Metz avant de suivre une formation de documentaire à Bruxelles - Sound Image Culture - qui lui permet de réaliser son premier film : Qui voit ses veines… Elle rejoint le collectif Les Films Nus en 2009, comme assistante réalisatrice, puis productrice sur le film L’été de Giacomo d'Alessandro Comodin. Elle vit et travaille à Bruxelles et continue à produire des films documentaires au sein des Films Nus.